Comment passer l’examen du permis de conduire en candidat libre ?

permis candidat libre

Souhaitez-vous passer l’examen du permis de conduire en candidat libre ? Voici comment y arriver facilement.

En obtenant un numéro NEPH

Pour passer l’examen du permis de conduire en candidat libre, il est indispensable d’obtenir un numéro NEPH. La formalité est nécessaire pour une première inscription ou pour repasser le permis de conduire. Le numéro d’enregistrement est délivré par la préfecture. Pour l’obtenir, il est nécessaire d’effectuer la démarche sur le site Internet de l’ANTS. La demande s’effectue exclusivement en ligne et nécessite de rassembler certains documents pour confirmer l’inscription. En moyenne, il faut compter 10 jours pour recevoir son numéro. Une fois le code obtenu, il est possible de s’inscrire à l’examen du permis de conduire.

permis candidat libre

En s’inscrivant aux différents examens

Le candidat libre peut s’inscrire quand il le souhaite aux examens du permis. Pour le code, il suffit de s’inscrire en ligne au centre d’examen agréé de son choix. Chaque jour, des sessions de passage sont ouvertes. Une fois le code obtenu, le candidat peut prendre contact avec le service local qui a en charge l’organisation de l’épreuve pratique. Il est également possible de s’inscrire en ligne selon le département. Une fois les épreuves terminées, le permis est à récupérer au sein du téléservice de l’ANTS. La formalité est à effectuer via Internet et nécessite de rassembler plusieurs documents.

Comment réussir l’examen du permis de conduire ?

Les candidats qui souhaitent passer l’examen du permis de conduire doivent être âgés au minimum de 18 ans. Ils doivent avoir obtenu leur permis B1 depuis au moins deux ans et posséder le code de la route (ou un équivalent).
L’épreuve pratique du permis B est évaluée par un expert. L’expert peut être :

  • soit l’inspecteur lui-même qui est titulaire du permis B depuis 2 ans au moins ;
  • soit l’enseignant de la conduite et de la sécurité routière titulaire du permis B depuis 5 ans au moins.

Le jour de l’examen, le candidat doit se présenter muni d’une pièce d’identité en cours de validité ainsi que des documents suivants :

  • Une enveloppe au format A5 ;
  • Le livret d’apprentissage pour les candidats ayant fait la conduite accompagnée ;
  • une attestation délivrée par l’établissement d’enseignement ou par la préfecture attestant de la présence du candidat à l’épreuve pratique de la conduite ;
  • un certificat médical délivré par la médecine agréée attestant que le candidat n’est pas atteint de l’une des affections médicales ou infirmités mentionnées à l’article R. 221-10 du code de la route.

L’examinateur apprécie si les acquis du candidat correspondent aux aptitudes nécessaires pour circuler en sécurité conformément aux dispositions relatif à l’épreuve théorique générale du permis de conduire. Il vérifie également que le candidat maîtrise les commandes et la manipulation de son véhicule pour ne pas créer de situations dangereuses.