Assurance loyers impayés : quelles sont les conditions ?

assurance loyer impayé

L’assurance loyers impayés couvre les propriétaires en cas d’impayés ou de litiges avec le locataire. Elle couvre aussi les frais de détérioration immobilière. Cependant, pour souscrire une telle assurance, il faut remplir certaines conditions. Voici tout ce qu’il faut savoir.

Les conditions pour le bailleur

Pour souscrire une assurance loyer impayé, le loyer maximum doit se situer entre 2 000 à 2 300 €. Aussi, il est important que le logement réponde aux normes de location.

Autre chose, le bailleur doit choisir entre caution et assurance loyer impayé. S’il préfère la deuxième option, il ne peut pas demander une caution à son locataire. Sauf si ce dernier est étudiant ou apprenti.

Les conditions pour le locataire

Premièrement, le locataire doit être solvable. Il doit disposer des capacités financières pour régler ses dettes aujourd’hui et sur le long terme. Les assureurs vérifient cet aspect dès la réception des pièces justificatives fournies par l’intéressé. Si le locataire n’est pas solvable, la garantie ne s’appliquera pas.

Deuxièmement, la compagnie d’assurance analyse la situation professionnelle du locataire. Ce dernier doit avoir des revenus réguliers. Ainsi, les titulaires d’un CDI sont plus éligibles. Quant aux candidats locataires en CDD, il n’est pas rare que leurs dossiers soient refusés par l’assurance loyers impayés.

Comment choisir son assurance ?

Pour un même besoin, les offres d’assurance peuvent varier du simple au triple !
En effet, la plupart des assureurs ont leurs propres critères de sélection. Les comparateurs permettent de choisir l’offre la plus avantageuse, en tenant compte de tous ces critères et en les combinant entre eux, n’hésitez pas à les essayer ou à demander différents devis aux assureurs.