Quel est le salaire d’un biologiste ?

Spécialiste des sciences du vivant, le métier de biologiste attire un peu plus les jeunes étudiants. La France en compte d’ailleurs environ 3 124 en 2020. Est-ce un métier qui nourrit son homme ? Quel est le salaire d’un biologiste ? Éléments de réponses.

Le biologiste débutant

Pour déterminer le salaire d’un biologiste, il est opportun de faire la différence entre un confirmé et un débutant. Découvrez le parcours de ce dernier ainsi que sa potentielle rémunération.

Parcours du biologiste débutant

Le biologiste débutant doit avoir au minimum une licence professionnelle ou un master pour espérer exercer dans l’industrie. En fonction de la spécificité du métier qu’il vise, il pourra faire de la génétique, de la pharmacologie, de la biologie animale ou végétale etc.

Notez que pour le technicien biologiste, une formation de niveau bac+2 est largement suffisante.

technicien biologiste

Salaire du biologiste débutant

Le salaire moyen d’un biologiste diffère s’il exerce dans le privé ou le public. Dans le public, le débutant peut toucher en moyenne 25 000 euros brut par an soit un salaire mensuel d’environ 2 083 euros.

S’il travaille dans le privé, il peut gagner 30 000 euros brut par an, soit 2 500 euros par mois.

Le biologiste confirmé

Le biologiste confirmé est celui qui a acquis une expérience significative tout au long de sa carrière. C’est aussi une personne qui a fait des études poussées dans son domaine.

Parcours du biologiste confirmé

Après votre bac+5, vous pouvez décider de poursuivre avec un bac+8 (doctorat) ou un bac+11 (post-doctorat). Vous aurez ainsi un grade plus élevé, et si vous faites ces formations étant en fonction vous aurez encore plus de poids.

Salaire du biologiste confirmé

Le salaire moyen d’un biologiste avec un bon grade est d’environ 5 100 € net mensuel. Il gagne ce montant en milieu de carrière.

Cependant, avec les éventuelles publications de ses recherches dans les revues scientifiques, il peut acquérir de la renommée au cours de sa carrière. À la fin de celle-ci, il pourra toucher environ 7 000 euros net par mois.